Publication annuelle de la Société, les Cahiers staëliens, revue internationale à comité de lecture, paraissent à l'automne et rassemblent spécialistes de tous horizons autour d'un dossier thématique et d'un dossier "Varia". Les contributions portent sur l'oeuvre et la pensée de G. de Staël, le Groupe de Coppet et l'histoire des idées au moment 1800. Les Cahiers staëliens sont diffusés par les éditions Slatkine/Champion et seront numérisés en 2016 sur le site Gallica.

66

Dossier thématique : August Wilhelm Schlegel et Coppet
Responsables scientifiques : Stefan Knödler, Stéphanie Genand

Présentation : Stefan Knödler, Stéphanie Genand

Stefan Knödler (Tübingen) : « ‘Schlegel (écrit par moi)’, August Wilhelm Schlegel et Albertine Necker de Saussure ».

Clara Stieglitz (Marburg) : « Entre l’élève et le maître : lumière sur la relation entre August Wilhelm Schlegel et Auguste de Staël ».

Claudia Bamberg (Marburg) : « Relations familiales et questions religieuses : la correspondance entre August-Wilhelm Schlegel et Albertine de Broglie »

Roger Paulin (Cambridge) : « Corinne au Cap Misène /Corinna auf dem Vorgebirge Miseno (1821), la contribution d’A. W. Schlegel à l’iconographie et la mythologie staëlienne.

Marie-Claire Hoock-Demarle (Paris VII) : « Le ‘moment’ Coppet dans la vie et l’œuvre d’A. W. Schlegel ».

Sabine Gruber (Tübingen) : « ‘La fierté avec laquelle j’ose vous attribuer cette qualité d’ami’ : Zacharias Werner et August-Wilhelm Schlegel à Coppet ».

Hector Canal Pardo (Weimar) : « Schlegel et Sismondi : le philologue, l’historien et la littérature ».

Jochen Strobel (Marburg), « Narcisse et muses dans Corinne ou l’Italie : quelques remarques sur la correspondance entre G. de Staël et A. W. Schlegel ».

 

Carte blanche aux jeunes chercheurs

Laura Broccardo, « La Terreur, angle mort de la fiction staëlienne ».

Aline Hodroge, « Dramaturgie de la mélancolie staëlienne ».

Margaux Morin, « ‘Vous ne me connaissez pas’. La voix et l’identité de Corinne ».

Cyrielle Peschet, « ‘J’aime la correspondance’: redécouvrir Germaine de Staël l’épistolière ».

Blandine Poirier, « Germaine de Staël parrèsiaste dans Des Circonstances actuelles ».

 

Varia

Monique Bernard,  « La dernière lettre de Charles de Villers à Germaine de Staël ».

65

Présentation, par Florence LOTTERIE

Giovanni PAOLETTI, « Despotisme et Terreur : le Groupe de Coppet et l’héritage de Montesquieu ».

Stefano DE LUCA, « Les despotismes des Modernes : le laboratoire caché de Mme de Staël, Sismondi et Constant ».

Biancamaria FONTANA, « Les deux faces du despotisme : gloire, ambition et personnalisation de la politique chez Germaine de Staël ».

Stéphanie GENAND, « La femme eunuque : Germaine de Staël et la pensée négative du despotisme ».

 

Varia

Stefan KNÖDLER, « August-Wilhelm Schlegel et la destruction de De l’Allemagne ».

Susanne HILLMAN, « Duty, Ambition, and the Tyranny of Maternal Friendship : Germaine de Staël and the Trials of Motherhood ».

Isabelle SAFA, « Une conversation avec Mme de Staël : la révolution au miroir des salons dans l’oeuvre romanesque d’Alexandre Dumas ».

 

In memoriam : R. Mortier, M. Matucci, L. Sozzi, M. de Rougemont

64

Le Groupe de Coppet face à l’esclavage
« Présentation » par Léonard BURNAND
Léonard BURNAND, « Agir pour abolir : l’engagement anti-esclavagiste d’Auguste de Staël »
Frédéric JAUNIN, « ‘C’est une calomnie que vous ne devriez pas répéter!’ Stratégies et spontanéité des opposants aux discours de B. Constant contre la traite des Noirs
Stéphanie GENAND, « Staël et l’Afrique. Esthétique et politique de l’altérité »
Marcel DORIGNY, « Sismondi, de la lutte contre la traite à la ‘colonisation nouvelle’ : les combats d’un intellectuel cosmopolite au début du XIXème siècle »

De l’Allemagne (1814-2014) : une mémoire au présent
Marie-Claire HOOCK-DEMARLE, « Fortune et infortunes de De l’Allemagne »
Florence LOTTERIE, « Jeter un pont sur l’abîme : (re)lectures allemandes de De l’Allemagne »
Kurt KLOOCK, « Charles de Villers sur De l’Allemagne de Madame de Staël »
Gerard R. KAISER, « ‘A travers pareilles lornettes, à la fin la lumière devient nuit’. La recension de De l’Allemagne de Madame de Staël par Jean-Paul »
Jochen STROBEL, « ‘La différence de la nationalité et des penchants’. De l’Allemagne de Madame de Staël et l’image de l’Allemagne dans les cours berlinois d’A. W. Schlegel »
Olaf MÜLLER, « ‘L’air et les poêles ne conviennent ni à ma santé, ni à celle de ma fille’. La naissance de De l’Allemagne et les traditions littéraires de l’exil »
Axel BLAESCHKE, « De l’Allemagne : prolégomènes à une nouvelles édition »

63

Ecritures intimes dans le Groupe de Coppet
« Présentation » par Stéphanie GENAND
Fabienne BERCEGOL, « Un roman de l’intime : Valérie de Mme de Krüdener »
Stéphanie GENAND, « Les Vies traversées du Groupe de Coppet »
Léonard BURNAND, « De l’expurgation à la complétude : l’histoire éditoriale des Journaux intimes de B. Constant
Catherine DUBEAU,  » ‘Ces papiers qui contiennent en effet une partie de moi-même’ : écriture, archives et fabrique de la mémoire chez S. Necker »
Florence LOTTERIE, « Le journal de jeunesse de Staël et son fantôme malebranchiste. Imagination et contagion »
Damien ZANONE,  » ‘La plupart de nos circonstances sont en nous-mêmes’ : fatalité de la solitude dans Dix années d’exil« 

Varia
Stéphanie GENAND, « La critique staëlienne existe-t-elle ?  »
François ROSSET, « Le personnage selon Benjamin Constant »
Maria-Pia CASALENA, « L’histoire à l’ombre de Coppet et de la Toscane : la découverte de l’individu et la marche des nation d’après Sismondi »
José-Luiz DIAZ, « Corinne, un ‘roman-poème’ ?  »
Amélie LEGRAND, « Les ambiguïtés de l’exemplarité dans La Femme auteur de F. de Genlis et Corinne de G. de Staël »
Suzanne HILLMAN, « La civilisation et la lumière de la religion : christianisme et Islam chez Mme de Staël »

62

Coppet : correspondances et réseaux épistolaires
« Présentation » par Florence LOTTERIE
Stéphanie GENAND, « Correspondance et séparation chez Mme de Staël »
Jean GOLDZINK, « Comment ne pas écrire de lettres à la postérité »
Marie-Claire HOOCK-DEMARLE, « L’Europe ou le défi épistolaire de l’exil »
Paul ROWE, « Autour de la correspondance britannique de Benjamin Constant »
Francesca SOFIA, « Trois lettres d’Auguste et Albertine de Staël à Sismondi après 1817 »

Varia
Marie-Eve BEAUSOLEIL, « Germaine de Staël et la culture de la célébrité moderne »
Laure HENNEQUIN, « Mme de Staël et J. de Gérando de 1800 à 1811 : entre ‘Scyhtie’ et ‘fonctions publiques’
Frédéric JAUNIN, « A travers le prisme de Germaine de Staël? Une autre enquête onomastique autour d’Ellénore »
Ayse YUVA, « L’efficacité politique des littératures étrangères : G. de Staël et l’Allemagne »