66

Dossier thématique : August Wilhelm Schlegel et Coppet
Responsables scientifiques : Stefan Knödler, Stéphanie Genand

Présentation : Stefan Knödler, Stéphanie Genand

Stefan Knödler (Tübingen) : « ‘Schlegel (écrit par moi)’, August Wilhelm Schlegel et Albertine Necker de Saussure ».

Clara Stieglitz (Marburg) : « Entre l’élève et le maître : lumière sur la relation entre August Wilhelm Schlegel et Auguste de Staël ».

Claudia Bamberg (Marburg) : « Relations familiales et questions religieuses : la correspondance entre August-Wilhelm Schlegel et Albertine de Broglie »

Roger Paulin (Cambridge) : « Corinne au Cap Misène /Corinna auf dem Vorgebirge Miseno (1821), la contribution d’A. W. Schlegel à l’iconographie et la mythologie staëlienne.

Marie-Claire Hoock-Demarle (Paris VII) : « Le ‘moment’ Coppet dans la vie et l’œuvre d’A. W. Schlegel ».

Sabine Gruber (Tübingen) : « ‘La fierté avec laquelle j’ose vous attribuer cette qualité d’ami’ : Zacharias Werner et August-Wilhelm Schlegel à Coppet ».

Hector Canal Pardo (Weimar) : « Schlegel et Sismondi : le philologue, l’historien et la littérature ».

Jochen Strobel (Marburg), « Narcisse et muses dans Corinne ou l’Italie : quelques remarques sur la correspondance entre G. de Staël et A. W. Schlegel ».

 

Carte blanche aux jeunes chercheurs

Laura Broccardo, « La Terreur, angle mort de la fiction staëlienne ».

Aline Hodroge, « Dramaturgie de la mélancolie staëlienne ».

Margaux Morin, « ‘Vous ne me connaissez pas’. La voix et l’identité de Corinne ».

Cyrielle Peschet, « ‘J’aime la correspondance’: redécouvrir Germaine de Staël l’épistolière ».

Blandine Poirier, « Germaine de Staël parrèsiaste dans Des Circonstances actuelles ».

 

Varia

Monique Bernard,  « La dernière lettre de Charles de Villers à Germaine de Staël ».

65

Présentation, par Florence LOTTERIE

Giovanni PAOLETTI, « Despotisme et Terreur : le Groupe de Coppet et l’héritage de Montesquieu ».

Stefano DE LUCA, « Les despotismes des Modernes : le laboratoire caché de Mme de Staël, Sismondi et Constant ».

Biancamaria FONTANA, « Les deux faces du despotisme : gloire, ambition et personnalisation de la politique chez Germaine de Staël ».

Stéphanie GENAND, « La femme eunuque : Germaine de Staël et la pensée négative du despotisme ».

 

Varia

Stefan KNÖDLER, « August-Wilhelm Schlegel et la destruction de De l’Allemagne ».

Susanne HILLMAN, « Duty, Ambition, and the Tyranny of Maternal Friendship : Germaine de Staël and the Trials of Motherhood ».

Isabelle SAFA, « Une conversation avec Mme de Staël : la révolution au miroir des salons dans l’oeuvre romanesque d’Alexandre Dumas ».

 

In memoriam : R. Mortier, M. Matucci, L. Sozzi, M. de Rougemont

64

Le Groupe de Coppet face à l’esclavage
« Présentation » par Léonard BURNAND
Léonard BURNAND, « Agir pour abolir : l’engagement anti-esclavagiste d’Auguste de Staël »
Frédéric JAUNIN, « ‘C’est une calomnie que vous ne devriez pas répéter!’ Stratégies et spontanéité des opposants aux discours de B. Constant contre la traite des Noirs
Stéphanie GENAND, « Staël et l’Afrique. Esthétique et politique de l’altérité »
Marcel DORIGNY, « Sismondi, de la lutte contre la traite à la ‘colonisation nouvelle’ : les combats d’un intellectuel cosmopolite au début du XIXème siècle »

De l’Allemagne (1814-2014) : une mémoire au présent
Marie-Claire HOOCK-DEMARLE, « Fortune et infortunes de De l’Allemagne »
Florence LOTTERIE, « Jeter un pont sur l’abîme : (re)lectures allemandes de De l’Allemagne »
Kurt KLOOCK, « Charles de Villers sur De l’Allemagne de Madame de Staël »
Gerard R. KAISER, « ‘A travers pareilles lornettes, à la fin la lumière devient nuit’. La recension de De l’Allemagne de Madame de Staël par Jean-Paul »
Jochen STROBEL, « ‘La différence de la nationalité et des penchants’. De l’Allemagne de Madame de Staël et l’image de l’Allemagne dans les cours berlinois d’A. W. Schlegel »
Olaf MÜLLER, « ‘L’air et les poêles ne conviennent ni à ma santé, ni à celle de ma fille’. La naissance de De l’Allemagne et les traditions littéraires de l’exil »
Axel BLAESCHKE, « De l’Allemagne : prolégomènes à une nouvelles édition »

63

Ecritures intimes dans le Groupe de Coppet
« Présentation » par Stéphanie GENAND
Fabienne BERCEGOL, « Un roman de l’intime : Valérie de Mme de Krüdener »
Stéphanie GENAND, « Les Vies traversées du Groupe de Coppet »
Léonard BURNAND, « De l’expurgation à la complétude : l’histoire éditoriale des Journaux intimes de B. Constant
Catherine DUBEAU,  » ‘Ces papiers qui contiennent en effet une partie de moi-même’ : écriture, archives et fabrique de la mémoire chez S. Necker »
Florence LOTTERIE, « Le journal de jeunesse de Staël et son fantôme malebranchiste. Imagination et contagion »
Damien ZANONE,  » ‘La plupart de nos circonstances sont en nous-mêmes’ : fatalité de la solitude dans Dix années d’exil« 

Varia
Stéphanie GENAND, « La critique staëlienne existe-t-elle ?  »
François ROSSET, « Le personnage selon Benjamin Constant »
Maria-Pia CASALENA, « L’histoire à l’ombre de Coppet et de la Toscane : la découverte de l’individu et la marche des nation d’après Sismondi »
José-Luiz DIAZ, « Corinne, un ‘roman-poème’ ?  »
Amélie LEGRAND, « Les ambiguïtés de l’exemplarité dans La Femme auteur de F. de Genlis et Corinne de G. de Staël »
Suzanne HILLMAN, « La civilisation et la lumière de la religion : christianisme et Islam chez Mme de Staël »

62

Coppet : correspondances et réseaux épistolaires
« Présentation » par Florence LOTTERIE
Stéphanie GENAND, « Correspondance et séparation chez Mme de Staël »
Jean GOLDZINK, « Comment ne pas écrire de lettres à la postérité »
Marie-Claire HOOCK-DEMARLE, « L’Europe ou le défi épistolaire de l’exil »
Paul ROWE, « Autour de la correspondance britannique de Benjamin Constant »
Francesca SOFIA, « Trois lettres d’Auguste et Albertine de Staël à Sismondi après 1817 »

Varia
Marie-Eve BEAUSOLEIL, « Germaine de Staël et la culture de la célébrité moderne »
Laure HENNEQUIN, « Mme de Staël et J. de Gérando de 1800 à 1811 : entre ‘Scyhtie’ et ‘fonctions publiques’
Frédéric JAUNIN, « A travers le prisme de Germaine de Staël? Une autre enquête onomastique autour d’Ellénore »
Ayse YUVA, « L’efficacité politique des littératures étrangères : G. de Staël et l’Allemagne »